Documentation et dossiers de recherche

Aberdeen a produit plusieurs rapports de recherche et livres blancs.

Document présenté

Le paysage de l'investissement immobilier en Europe

  • Les fondamentaux de la demande européenne pour l'immobilier résidentiel locatif privé sont généralement très positifs et se démarquent singulièrement de ceux observés sur de nombreux marchés de l'immobilier commercial. Cette forte demande a plusieurs raisons : l'augmentation de la migration, la forte croissance démographique, le report de l'âge du mariage, la diminution de la taille des ménages et le coût d'acquisition considérable sur certains marchés.
  • La situation est encore plus exacerbée dans certains pays européens et plus particulièrement dans certaines « villes championnes ». Les capitales nordiques, Londres et Amsterdam, sont particulièrement affectées par l'envolée de la demande.
  • L'offre est déjà limitée dans l'ensemble de l'Europe et les contraintes de capacité sont monnaie courante. Les nouvelles opérations de promotion immobilière ne sont pas en mesure de satisfaire la demande suffisamment rapidement. Entre autres raisons, l'on peut citer : les limitations à l'aménagement telles que les ceintures vertes autour des villes et la préservation des quartiers historiques, un manque de financement bancaire pour nouvelles opérations de promotion et les nouvelles normes environnementales qui augmentent le coût et la complexité de ces opérations.
  • En matière d'investissement, l'Allemagne dispose du marché immobilier européen le mieux établi : sa taille égale celle de tous les autres marchés réunis et elle est dix fois supérieure à celle de son suivant immédiat, à savoir la Hollande. Néanmoins, des opportunités d'investissement significatives apparaissent aux Pays-Bas, en Suède, en Suisse, au Danemark, en France et de plus en plus au Royaume-Uni.
  • Des modèles d'immobilier résidentiel locatif privé cohérents et de haute qualité voient le jour à l'échelon international et ils pourraient être transposables par-delà les frontières. Cela dit, la qualité des opérateurs et de la gestion est très variable à l'heure actuelle. Les estimations de prix peuvent être incohérentes. Notre analyse préliminaire confirme que le niveau des loyers en Allemagne, le plus grand marché, paraissent très abordables en comparaison des revenus.
  • La concurrence peut rendre l'accès au parc immobilier difficile, compte tenu de la faiblesse persistante des taux d'intérêt et des rendements des emprunts d'État et il devient un fait établi que le secteur résidentiel est à même d'offrir des revenus sûrs. Le financement à terme de projets constitue une solution éventuelle permettant aux investisseurs d'accéder aux actifs immobiliers.
  • Nos principales conclusions pour chaque pays sont présentées en détail dans le dossier. Toutefois, nous insistons sur le fait que les marchés de l'immobilier résidentiel peuvent présenter des disparités très importantes d'un pays à l'autre et au sein d'une même ville ; une expertise locale est essentielle.

Télécharger Le paysage de l'investissement immobilier en Europe